Les 10 défis de la nouvelle CCI Marseille Provence et son président Jean-Luc Chauvin

A l’occasion de la cérémonie des voeux à la presse, Jean-Luc Chauvin, le nouveau président de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence (CCIMP) a dévoilé les dix enjeux et les cinq priorités des 100 premiers jours de son mandat. Avec une méthode bien à lui qui répond au triptyque « agir vite, frapper fort et aller loin ». Reportage.

Quelques jours seulement après la signature du convention de partenariat pour booster l’emploi avec la Métropole Aix Marseille Provence, la CCIMP vient de dévoiler ses priorités d’action, ainsi que le nom des vice présidents qui vont épauler Jean-Luc Chauvin, pour représenter et soutenir les 94 000 entreprises d’Aix-Marseille-Provence. L’un des principaux engagements qu’il faut retenir : durant ces 5 années de mandat, les élus de la CCIMP vont rencontrer 60 000 entreprises parmi les 94 000 présentes sur le territoire de la métropole, afin de dialoguer sur les enjeux, les difficultés et les opportunités qu’elles rencontrent au quotidien avec pour objectif de créer au plus vite un « Parlement de l’Economie » locale.

Les 5 priorités des 100 premiers jour de mandat

Jean-Luc Chauvin l’a répété à plusieurs reprises lors de la traditionnelle cérémonie des voeux à la presse, entouré de ses vice-présidents, « il faut agir vite, frapper fort et aller loin« , car c’est bien connu, les 100 premiers jours d’un mandat sont toujours déterminants pour la suite.

1 – Préparer la privatisation de l’Aéroport Marseille Provence. Jean-Luc Chauvin a expliqué que la CCI n’était pas « vendeuse » de ses parts qui représentent 25% du capital de l’aéroport, dont la question de la privatisation interviendra dès l’année prochaine.

2 – Doter l’agence Provence Promotion d’un projet métropolitain

3 – Créer un Parlement de l’Economie pour améliorer la proximité entre entrepreneurs et décideurs

4 – Faire émerger l’économie des Services avec notamment l’organisation d’un « Davos des services » sur le territoire en 2017

5 – Attirer et organiser de grands évènements comme MP2018 ou Paris 2024.

Les vice-présidents entourent le président JL Chauvin
Les vice-présidents entourent le président JL Chauvin

Les dix enjeux pour booster l’attractivité en l’emploi

1 – Transformer le territoire aux standards internationaux

Piloté par Laurent Amar, vice-président délégué à la Transformation du territoire aux standards internationaux, cet enjeu doit permettre de « répondre aux problématiques du présent et préparer l’avenir pour que ce territoire soit un eldorado économique« . Des réflexions seront menées sur l’avenir du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), mais aussi de l’aéroport, et plus globalement l’amélioration du réseau de transport métropolitain.

2 – Rayonnement et attractivité touristique

Piloté par Elisabeth Coquet-Reinier, vice-présidente déléguée à l’attractivité et au rayonnement touristique, cet enjeu vise notamment à booster le tourisme d’affaires et à créer une marque territoriale attractive pour attirer des investisseurs, notamment des étrangers.

3 – Filières et Grands projets métropolitains 

Piloté par Maurice Wolff, vice-président délégué aux Filières et Grands Projets Métropolitains, cet enjeu vise à conforter les 6 filières d’excellence de notre territoire et à développer les filières du futur comme le sport ou le cinéma.

4 – Commerce 

Piloté par Nicole Richard-Verspieren, vice-présidente au Commerce, cet enjeu vise à créer un schéma d’urbanisme commercial métropolitain qui s’appliquerait aux PLU du territoire, en donnant des orientations claires sur les zones prioritaires pour implanter des commerces, comme la reconquête des centres villes de Marseille, Aix ou Aubagne. Pour cela, la CCIMP envisage de faire appel aux commerçants du territoire. L’enjeu est aussi d’accompagner les commerçants provençaux à la transition numérique afin qu’ils créent tous leur boutique en ligne (e-shop).

5 – Business et Innovation 

Piloté par Delphine Defrance, vice-présidente de la CCIMP en charge du Business et de l’Innovation, cet enjeu vise à accompagner les entrepreneurs du territoire face à la nouvelle économie où le modèle numérique prédomine.

6 – Ouverture au monde 

Piloté par Frédéric Ronal, vice-président en charge de l’Ouverture au monde, cet enjeu aura pour objectif d’attirer des entreprises étrangères sur le territoire et de permettre aux entreprises locales d’exporter davantage. Dès le début du mandat, Jean-Luc Chauvin a expliqué qu’il s’était rendu à Shanghai pour aller séduire une entreprise chinoise et lui donner envie de s’installer sur le territoire Marseille Provence.

7 – Proximité 

Piloté par Caroline Sesia-Blanchet, vice-présidente de charge de la Proximité, cet enjeu vise à rencontrer 60 000 entreprises sur les 92 communes de la métropole, afin de comprendre leurs enjeux.

8 – Digitalisation

Piloté par Jean-Daniel Beurnier, vice-président en charge de la Digitalisation, cet enjeu vise à digitaliser progressivement tous les services de la CCIMP pour permettre aux entrepreneurs d’avoir des réponses à leurs question en permanence via le web. « La CCIMP doit pouvoir proposer de nouveaux services dématérialisés (24/24 et 7/7) » expliquent les élus.

9 – Formation 

Piloté par Jean-Luc Venturino, vice-président en charge de la Formation et l’Enseignement, cet enjeu vise à former les dirigeants d’entreprise, qui selon la CCIMP est « le nouvel enjeu de la performance et de la gouvernance des entreprises« .

10 – Emploi

Piloté par Fabrice Alimi, vice-président en charge de l’Emploi, cet enjeu vise à inventer de nouvelles façons de ramener des bénéficiaires du RSA ou des chômeurs vers l’emploi. Par exemple, via un partenariat avec le Département notamment pour créer un dispositif de parrainage de jeunes en recherche d’emplois, par des chefs d’entreprises engagés.

Les élus et membres de la CCIMP
elus-vice-president-membre-ccimp

elu-chambre-commerce-industrie-provence


membre-associe-cci-marseille-provence

Commentaires Facebook

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE