Ces 15 entreprises provençales qui veulent changer le monde à la #COP22

La 22e conférence sur le climat de l’ONU (COP22), s’est ouvert le 7 novembre à Marrakech, au Maroc, trois jours après l’entrée en vigueur de l’accord universel de Paris (COP21), qui engage chaque pays du monde à réduire ses émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique en dessous de 2°C d’ici la fin du siècle. Parmi eux, les plus grands pollueurs : la Chine, les Etats-Unis, l’Union Européenne ou l’Inde.

Les monuments parisiens se sont illuminés en vert pour l’occasion…

On pourrait résumer cette nouvelle réunion mondiale de la sorte « Après les paroles, les actes ! Après le symbole, la technique ! ». Avec 195 pays présents, la COP22 devrait permettre de passer à la vitesse supérieure. En effet, maintenant que tout le monde s’est mis d’accord, comment fait-on pour commencer à réduire enfin la pollution ?

En mettant en place un financement spécifique destiné à développer des projets qui vont aider à la transition énergétique. Ces projets seront pour la plupart portés par des entreprises innovantes qui ont des projets capables de changer le monde. Mais, il faudra pour les nations partisanes du projet, accélérer les dispositifs de transition énergétique, sous peine de ne jamais atteindre l’objectif fixé.

La communauté internationale s’est pour cela engagée à fournir 100 milliards de dollars par an à partir de 2020, afin de mener à bien les projets portés par les Etats. Selon la dernière estimation de l’OCDE, les fonds publics atteindraient à eux seuls 67 milliards et en additionnant financements publics et privés, les estimations évoquent une zone entre 77 et 133 milliards.

Top départ pour la COP22 à Marrakech
Top départ pour la COP22 à Marrakech © DR
Ségolène Royal était présente pour l'ouverture de la COP22
Ségolène Royal était présente pour l’ouverture de la COP22 © DR

Les dangers liés au climat

L’année 2016 bat tous les records de température, depuis le début des mesures de températures dans l’histoire. C’est dire… La partie terrestre du Groenland perd ses glaces plus rapidement que les mesures satellites ne l’avaient jusqu’ici suggéré, alors que la fonte des ces glaces est un contributeur majeur à l’élévation du niveau des mers. Au Sud, les impacts du changement climatique se multiplient. Les sécheresses en Afrique subsaharienne entraînent une augmentation des populations menacées par l’insécurité alimentaire, qui touche déjà plus d’une personne sur dix à l’échelle mondiale. Le changement climatique impacte directement les modes et les conditions de vie des populations les plus vulnérables : d’ici 2050, 200 millions de personnes supplémentaires pourraient devenir des déplacés environnementaux d’après l’ONU.

15 startups provençales à la COP22

15 startups et éco-entreprises sont emmenées du 7 au 10 novembre par le nouveau réseau thématique CleanTech et Mobility d’Aix-Marseille French Tech. Elles exposeront aux yeux du monde entier leurs solutions innovantes :

  • AQYLON
  • ARIA Technologies
  • ATOLL ENERGY
  • CAPENERGIE
  • E3D-Environnement
  • ECOLOGICSENSE
  • ENVIROGROUP
  • EODD INGENIEURS CONSEILS
  • EOSYS
  • LOCARBOM
  • Lumi’iN
  • PANABEE
  • SOLABLE
  • Sonora Labs
  • TECHNO BAM

Emmenée par le Président du Technopôle de l’environnement Arbois-Méditerranée, Jean-Marc Perrin, la mission représente la plus importante délégation CleanTech de France au sein de la COP22.

Plus d’infos sur Aix-Marseille French Tech ⬇⬇⬇

A quoi servent ces startups ?

Ces 15 startups ont toutes créé une nouvelle façon de consommer l’énergie, de construire durable, de surveiller la qualité de l’air, de moins polluer, de diminuer le recours aux produits chimiques, etc.

Par exemple, la société Ecologicsense développe et fabrique des solutions sans fil de surveillance de la qualité de l’air en temps réel, capteurs qui communiquent entre eux et forment un réseau.

Locaborm réalise des études, des conseils et des prestations de services d’ingénierie pour des solutions d’éco-habitat et d’accès à l’énergie, agissant à la fois sur le confort des occupants que sur la qualité environnementale et sanitaire des produits de construction.

Solable commercialise plusieurs technologies capables de capter la chaleur renouvelable, de la stocker et de la réutiliser, en limitant très significativement les coûts de production et rentabilisables en moins de 7 ans.

Techno Bam a développé et breveté un procédé de démoustication écologique appelé « Borne Anti-Moustique » sans utiliser de pesticide. Le concept, expérimenté en pleine zone humide camarguaise, permettrait de pouvoir contrôler la prolifération de moustiques vecteurs de maladies en zones urbaines ou dans des secteurs habités d’Outre-mer.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE