Les chefs marseillais récompensés dans le Gault & Millau 2017 se livrent

Le célèbre Gault et Millau, plus grand guide gastronomique de France, juste après son confrère du Michelin, vient de révéler les chefs récompensés cette année. Et la Provence décroche encore quelques titres précieux.

Au total 3 800 tables ont été sélectionnées pour la version 2017 du Gault & Millau, dont six en Provence. La grand gagnant national n’est autre que le chef Alexandre Couillon,sacré Meilleur cuisinier de l’année pour son restaurant la Marine sur l’Île de Noirmoutier (85).

A Marseille, le brillant chef Alexandre Mazzia (1 étoile Michelin avec son restaurant AM), décroche les « 4 toques ». Ce qui équivaut à une note globale de 17 à 18,5/20.

De leurs côtés, les trois chefs marseillais entrent dans la catégorie « Jeunes talents » :

  • Coline Faulquier – La Pergola – Marseille (13)
  • Ippei Uemura – Tabi no Yume – Marseille (13)
  • Noël Baudrand – Relais 50 – Marseille (13)

Enfin, Mathieu Desmarest et son restaurant La Vieille Fontaine en Avignon est récompensé dans la catégorie « Grands de demain ».

Nous avons tendu notre micro à Coline Faulquier et Alexandre Mazzia et tous deux nous ont livré leur émotion et leur enthousiasme.

Coline Faulquier « Quand je l’ai appris, je me suis d’abord dis « mais non c’est ouf, mes rêves professionnels commencent à prendre forme ! » Le travail paie et j’en suis très touchée. Je suis très contente de ce titre que je n’avais pas anticipé ! Ça me met surtout une certaine pression pour faire perdurer et honorer cette reconnaissance. J’espère que ce n’est que le début … Je suis fière de faire partie des jeunes chefs qui représentent Marseille ! Je remercie vraiment le guide de porter de l’intérêt à mon travail, parce que je vis « cuisine », depuis déjà plus de 10 ans et cela représente beaucoup pour moi. »

Alexandre Mazzia « Pour nous cela représente beaucoup. C’est d’ailleurs beaucoup de travail, parce qu’après tous les paris un peu fous que l’on a fait en s’installant là au lieu de s’installer ailleurs. Donc, forcément cela fait chaud au coeur et montre notre travail a payé depuis deux ans et demi qu’on est installé là. Cette récompense montre notre évolution et notre construction surtout dans le collectif. Nous, on est un petit restaurant de quartier comme je dis toujours et cela fait souvent rigoler les gens d’ailleurs. Donc se retrouver à côté de grands noms de la gastronomie parisienne comme « La Tour d’Argent », cette grande institution parisienne, cela veut dire que la valeur et le travail payent toujours. Surtout l’intégrité dans laquelle on exerce ce métier. On m’a toujours dit « aime ton métier, un jour il te le rendra », et c’est vrai qu’on aime sans compter… Et cela a des répercussions positives, et tout le monde est super content ! On a tous trinqué aujourd’hui !« 

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE