La Provence se distingue dans le Guide 2017 des meilleurs vins de France

© larvf.com

La région provençale, grâce notamment à ses délicieux vins de la vallée du Rhône se distingue cette année encore dans le Guide des meilleurs vins de France, l’ouvrage référence qui vient de sortir son édition 2017. 

Le guide offre au total 850 pages de conseils, d’analyses, de notes et de commentaires sur les meilleurs vins de France, les vignerons et vigneronnes les plus pointus, les terroirs, bref tout ce qui fait la richesse et la magie du vignoble français.

Dans cette nouvelle édition, vous trouverez une sélection fine et originale de 6 600 vins sélectionnés sur environ 50 000 testés, à partir de 4,20 euros la bouteille jusqu’aux plus grands crus, pour contenter toutes les bourses.

En Provence, plusieurs vins se distinguent :

  • Avec 3 étoiles pour le Clos du Mont-Olivier et le Domaine du Vieux Donjon à Chateauneuf du Pape
  • 2 étoiles pour le Domaine des Bernardins à Beaumes de Venise et le Domaine Jérome Gradassi à Chateauneuf du Pape
  • 1 étoile pour le Domaine de la Réaltière en Coteaux d’Aix en Provence à Rians
guide-meilleur-vin-france-rvf
© larvf.com

Le descriptif sur www.larvf.com

Clos du Mont-Olivier
Malgré son nom, ce domaine est très morcelé et rassemble à peu près tous les types de sols de l’appellation. Élaborés traditionnellement, les Châteauneuf-du-Pape rouges se montrent souvent réservés dans leur jeunesse. Ils sont construits pour se révéler dans le temps. À 10 ans, ils commencent tout juste à s’exprimer, mais c’est à 20 ans et davantage qu’ils livrent leur véritable potentiel : on apprécie alors pleinement leurs arômes de venaison et de truffe. Dans les bons millésimes, la propriété propose la Cuvée du Papet, dense et profonde, taillée pour la garde et qui atteint souvent un niveau exceptionnel. Tous les vins affichent un grand potentiel de garde.
Les vins : le Côtes du Rhône 2013 présente un fruit très doux dans une matière souple. Il est déjà prêt à boire. Il semble avoir gagné en délicatesse par rapport aux millésimes antérieurs. La cuvée Vieilles Vignes, plus colorée, préserve le même esprit, par des tanins abondants et souples, avec un fond de bouche plus plein. Un ou deux ans de garde en plus lui feront du bien. Le A Séraphin 2013 paraît plus frais, avec un cœur de bouche plus compact malgré des tanins fins et un fruit moins dense. Le Châteauneuf-du-Pape s’impose par une matière à la fois délicate et énergique, et un fruit qui grandira avec l’âge. À l’air, le rouge fait ressortir un doux parfum de vendange entière et une délicate texture qui s’étire en longueur. Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2014 sent la pâte d’amande. En bouche, il développe, derrière un fruit charnu, une très belle énergie où le minéral vient épauler un fruit doux et sapide.
Domaine du Vieux Donjon
Les vins du domaine du Vieux Donjon comptent parmi les plus fins, les plus élégants et les plus réguliers de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Cette production devrait servir de modèle aux jeunes vignerons qui souhaitent produire des Châteauneuf-du-Pape raffinés et pas uniquement imposants. Cette propriété, réputée dans le monde entier, se trouve malheureusement sous-représentée en France. Vigneron méticuleux et talentueux, Lucien Michel ne produit pas de cuvée parcellaire ni de supercuvée, juste un vin et un seul. Les raisins proviennent de trois secteurs : Pialon, Les Mourres de Gaud et La Marine. Des raisins vendangés et vinifiés, non pas cépage par cépage, mais à maturité, partiellement éraflés puis élevés en foudre.
Les vins : un 2013 qui sent le petit fruit rouge à plein nez, d’une douceur olfactive qui prend déjà des notes d’épices. La bouche, bien équilibrée, exploite la fraîcheur du millésime, avec un raisin d’une parfaite maturité, d’où cette intensité et ce soyeux en bouche. Puis, peu à peu, dans cette finale à peine chaleureuse, revient une touche florale. Ce domaine produit des vins d’une élégance magistrale.

Domaine des Bernardins

Véritable référent en terme de muscat de Beaumes-de-Venise, issus de muscats à petits grains blancs et surtout rouges, qui donne au vin à la fois une personnalité singulière et une couleur légèrement plus soutenue. Dans un style traditionnel, le muscat à petits grains donne un nectar à la texture inégalée et à la richesse en liqueur équivalente à celle des plus grands sauternes. Jeune, le vin demeure une réelle gourmandise, mais de cinq, dix et jusqu’à plus de vingt ans, il acquiert une complexité magistrale. Le domaine produit également, depuis le XIXe siècle, du rouge, à partir de raisins non égrappés. Du Côtes du Rhône au Beaumes-de-vVnise rouge, les vins sont aromatiques, un rien fougueux et aptes à une belle évolution dans le temps.

Les vins : Les Balmes 2014 fait partie de ces rosés savoureux où le fruit et les épices font jeu égal. Doté d’un doux parfum, la cuvée Dorée valorise à merveille le muscat à petits grains dans sa version sec. Déjà friand et fort agréable, avec des tanins souples, Les Balmes rouge pourra se boire dès cet automne. Plus consistant, avec une matière charnue, le beaumes de venise rouge se démarque par un supplément de consistance et un fruit savoureux et plein. Il n’y a pas d’urgence à le boire, même si il se montre déjà fort bon. Magistral équilibre pour le muscat, d’une pureté exemplaire avec une grande finesse d’arômes. Avec sa robe plus soutenue, Hommage offre un magnifique rancio qui mêle la figue, la date et les épices douces. Ce joli vin de méditation a une liqueur plus riche et équilibrée.
Domaine Jérome Gradassi
Ancien cuisinier et chef étoilé, Jérôme Gradassi s’est reconverti dans le vin en 2004. Une reconversion qui prend ses racines dans une famille installée dans le vignoble châteaunevois depuis des décennies puisque Jérôme est petit-fils de négociant par son père et de vigneron par sa mère. Il exploite un tout petit domaine de trois hectares et demi qu’il cultive seul avec le plus grand soin… Et avec une philosophie : faire du mieux qu’il peut avec les moyens dont il dispose. Il choisit une approche traditionnelle, des raisins peu ou pas éraflés et des fûts usagés – pas de bois neuf ! Travaillant avec la précision d’un chef étoilé, il aime les beaux produits, les raisins sains, riches et bien mûrs qu’il vinifie sans artefact. Ses blancs comme ses rouges se révèlent des valeurs sûres.
Les vins : le Châteauneuf-du-pape rouge 2013 a besoin d’air afin de libérer son fruit. Une fois aéré, le vin prend son envol grâce à une matière pleine et raffinée, avec des tanins tout en longueur de bouche sans la moindre agressivité. La même cuvée, en 2014, d’une grande finesse de texture, offre un fruité très présent, élégant, avec une belle intensité tant aromatique que gustative ; on a déjà envie de boire ce fruit juvénile. D’une belle richesse, avec un parfum intense, qui va des herbes du sud à la pâte d’amande, le blanc brille par sa sève tout autant que par son raffinement, avec une sensation de mâche et de salinité en fin de bouche. À partager autour d’un plat. Superbe !
Domaine de la Réaltière
Pierre Michelland poursuit l’aventure du domaine familial, perché à 450 m d’altitude, à Rians, au nord des coteaux d’Aix-en-Provence. Ce vigneron quadragénaire cultive les vignes en bio depuis 1994, et en biodynamie depuis 2012. Il produit des vins de grande fraîcheur, qui présentent une forte personnalité. Cela est suffisamment rare en Provence pour le mentionner : une part importante de carignan noir entre dans l’assemblage des rouges et des rosés, avec les habituels syrah, grenache et cabernet-sauvignon. En blanc, il remet au goût du jour un cépage oublié : le carignan blanc, issu de vieux ceps (une parcelle de 75 ares de 92 ans). Ce qui donne un vin un rien austère, mais incomparable dans la région.
Les vins : le Cante Gau, pur carignan blanc 2013, est superbe ! De beaux arômes de gentiane, de fleurs de genêts et de garrigue fraîche, avec une acidité un rien mordante en finale, en font un blanc de très grand caractère et d’une rare intensité dans cette appellation. À déguster en priorité. Le Cante Gau rouge 2011 est dans la lignée des grands vins de ce superbe millésime en Provence. Puissant, avec des tanins élégants, il conserve une grande fraîcheur de goût. Comme pour le blanc, ne passez pas à côté de cette cuvée.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE