Balade architecturale au cœur du domaine viticole du Château La Coste

A seulement une trentaine de kilomètres de Marseille, un domaine viticole retient particulièrement notre attention. Et pour cause, le Château La Coste n’est pas un domaine comme les autres. A mi-chemin entre agriculture et architecture, 200 hectares de musée à ciel ouvert accueillent le public toute l’année.

Au Puy-Sainte-Réparade, le Château La Coste est depuis plusieurs années une référence en matière de tourisme. L’idée a émergé dans la tête de son propriétaire, Patrick McKillen, homme d’affaire irlandais ayant fait fortune dans l’immobilier et amateur d’art, en 2004. Créer un espace unique où cohabitent production de vin, dégustation et vente, avec expositions architecturales à travers la construction de petits pavillons disséminés tout au long d’un parcours aménagé. Et c’est absolument réussi car le  Château La Coste est un concept unique au monde.

Sur près de 200 hectares dont 125 de vignes cultivées, Château La Coste est également un terroir qui incarne la représentation du paysage provençal qu’aurait pu peindre Cézanne… Vignes, lavandes, oliviers, prés et bois cohabitent harmonieusement sur des plans, coteaux et vallons.

Reportage photos par Michèle Clavel

chateau-lacoste-domaine-vin

chateau-lacoste

Il était une fois un domaine viticole qui voulait ressembler à un musée…

En 2004, Patrick McKillen a eu l’idée d’inviter les plus grands artistes et architectes du monde à visiter son domaine. Il leur a ensuite laissé le champ libre pour imaginer des œuvres uniques. Et, ils sont très  nombreux a avoir relevé le défi : Tadao Ando qui a réalisé le bâtiment principal, Frank Gehry avec son pavillon de la musique ou Jean Nouvel qui a dessiné les chais, et récemment Renzo Piano y a construit son édifice, quasiment enterré pour s’effacer dans le paysage.

L’agence d’architecture marseillais Tangram, reconnue pour la rénovation magnifique de l’Hôtel Dieu a même aménagé un amphithéâtre de verdure face au pavillon de Frank Gehry.

amphitheatre-chateau-lacoste-tangram-architecture

Jean Nouvel a quant à lui imaginé les chais du domaine La Coste.

chaix-vin-chateau-la-coste-jean-nouvel

Le Centre d’Art, tout en béton brut et verre, a été conçu en 2011 par Tadao Ando. Il accueille l’entrée du domaine, un café et une librairie. Ses colonnades reprennent les lignes graphiques des vignes qui griffent le paysage.

chateau-la-coste

chateau-lacoste-cafe-restaurant

pavillon-architecture-chateau-lacoste

Le pavillon conçu en 2008 par Frank Gehry pour la Serpentine Gallery de Londres, dont Patrick McKillen était l’un des mécènes.

pavillon-frank-gehry-architecte-chateau-lacoste

Design et œuvres d’art insolites

Mais l’architecture n’est pas la seule folie du Château… Des designers ont également dispersé des œuvres d’art un peu partout dans le domaine. Et l’ensemble invite vraiment à une balade pour laquelle on vous conseille vivement de vous munir de votre appareil photo !

drop-tom-shanon-chateau-la-coste

araigne-bassin-chateau-lacoste-tourisme

oeuvre-art-design-chateau-la-coste

pavillon-chateau-lacoste-puy-reparadeL’histoire du domaine

Le domaine de Château La Coste hérite d’une longue histoire, sa terre étant marquée par une tradition agricole et viticole datant de l’époque romaine. La présence de sentiers pavés gallo-romains, de murs en pierres sèches, de ponts, de puits souterrains, et les vestiges d’un système d’irrigation complexe – actuellement en rénovation – sont autant de preuves de cet héritage. On peut ainsi découvrir entre les rangées de vignes des fragments d’amphores utilisées par les Romains pour transporter leur vin, ainsi que des fragments vernis rouges provenant de celles dans lesquelles ils buvaient. De cet héritage, Château La Coste en tire un profond respect pour la nature qui lui est offert, valeur que l’on retrouve dans le processus de vinification.

Les bâtiments de la ferme et les maisons sont construits autour d’une place ombragée par un vieux platane, créant ainsi une atmosphère de village. Au centre du domaine, se tient depuis 1682 une ravissante bastide vénitienne aux nuances de rose.

Aujourd’hui, Château La Coste produit 50% de rosés, 30% de rouges et 20% de blancs, pour une production totale de 700 000 bouteilles. Le domaine est certifié bio depuis 2009 et en conversion biodynamie depuis 2013.


Informations pratiques

Château La Coste 

2750, route de La Cride – 13610 Le Puy-Sainte-Réparade
Téléphone : 04 42 61 92 92 
Tarifs Centre d’Art : 15€ adulte / 12€ tarif réduit / gratuit -10 ans

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE