Le Marseillais de la semaine est solidaire des vraies valeurs du foot

humans-of-marseilleMade in Marseille s’associe chaque mercredi à Humans Of Marseille pour vous proposer le portrait du « Marseillais de la semaine » à travers une anecdote. Cette semaine, rencontre avec un Marseillais qui s’est très vite intégré grâce au foot.


« Je suis parti du Sénégal pour venir en France il y a plusieurs années. Je suis arrivé à Paris et ça a été mon plus grand choc culturel. C’était magnifique, mais tellement différent que je ne me retrouvais pas dans la ville. J’ai continué à visiter la France de villes en villes, toutes aussi belles, mais j’avais toujours cette gène.
Après avoir visité plusieurs grandes villes, je suis arrivé à Marseille, un soir de match France – Sénégal. On m’a conseillé d’aller voir le match à Noailles et j’y ai suivi le match. Ce soir-là, le Sénégal a gagné, et on a tous fait la fête ensemble, Français et Sénégalais.

Le lendemain, une photo de moi en train de fêter était dans tous les journaux pour illustrer le résultat du match : beaucoup de monde m’a reconnu et j’ai sympathisé avec de nombreux Marseillais. La ville m’avait intégré en même pas 12 heures…
Et c’est resté ma ville depuis »
_____________________

« I left Senegal to come to France several years ago. I first went to Paris and it was my biggest culture shock. It was amazing, but so different that I didn’t feel like I could fit in the city.
I continued to visit French cities but I always felt a bit uncomfortable. Eventually I arrived in Marseille, on a night of a France-Sénégal game.
We recommended me to go to see the match to Noailles and I went to watch the match. This evening, Senegal won, and we all partied together, French and Senegalese.

The next day, a photo of me celebrating was in all the newspapers to illustrate the result of the match: a lot of people recognized me and I got on with many of them. The city had integrated me in only 12 hours…
And it’s been my house since »

Portrait by : HofM

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE