Tigana fait son jubilé avec le gratin du foot français et s’offre le stade de Cassis !

Jean Tigana a organisé son jubilé, dimanche 22 mai 2016 à Cassis, 25 ans après son dernier match professionnel, disputé en 1991. L’ancien milieu de terrain de l’équipe de France de foot, passé par Bordeaux et Marseille voulait célébrer à sa manière sa superbe carrière, en donnant son nom au stade municipal de Cassis, la ville où il vit.

Tigana, tout le monde le connait pour son superbe parcours de joueur et le titre de champion d’Europe avec l’équipe de France en 1984, mais aussi pour avoir ensuite entrainé les clubs de Lyon, Monaco, Fulham, Besiktas, Bordeaux ou encore Shanghai. A l’arrêt depuis 2012, il se consacre maintenant à une autre passion : Cassis et le vin.

Sa passion pour le vin débute en 1987. Il  achète un domaine viticole dans le Bordelais qu’il revendra un peu plus tard pour venir s’installer aux pieds du cap Canaille à Cassis où il devient propriétaire d’un domaine réputé de 7 ha, La Dona Tigana.

stade-municipal-tigana-cassis
Il en a profité pour inaugurer le nouveau stade municipal de Cassis aux côtés de Danielle Milon, maire de Cassis et Richard Miron, adjoint aux sports à la ville de Marseille

Un jubilé raté en 93

Dans une interview accordée à la Provence l’ancien joueur explique « Je devais l’organiser le 17 juillet 1993 au stade Vélodrome, et puis, au dernier moment, ça n’avait pas fonctionné avec TF1 comme prévu… L’avantage maintenant, c’est qu’il y aura des joueurs avec qui j’ai évolué comme Alain Giresse, Bruno Bellone, Manu Amoros, Bernard Genghini, Luis Fernandez, José Touré, des joueurs contre qui j’ai joué et d’autres que j’ai formés».

Sonny Anderson, Carlos Mozer, Eric Cantona, Fabien Barthez étaient également présents ce dimanche dans la jolie ville de Cassis.

Une carrière prolifique qui l’emmène de l’ASPTT Marseille au titre de champion d’Europe

Côté carrière, Tigana est né en 1955 à Bamako (Mali) d’un père malien et d’une mère française, arrive à Marseille à l’âge de 3 ans. Il s’inscrit comme junior au club de foot de l’ASPTT, puis des Caillols, où il rencontre le King Éric Cantona. Il devient ensuite joueur pro et s’en va faire ses gammes comme milieu de terrain au Sporting club de Toulon en 1975.

En 1978, il part à l’Olympique Lyonnais sous la houlette d’un autre grand monsieur du foot français, l’entraineur Aimé Jacquet qui l’avait rapidement repéré. Il évoluera ensuite aux Girondins de Bordeaux et à l’OM sous la présidence Bernard Tapie.

Sélectionné en équipe de France il contribuera notamment à la victoire des Bleus dans l’Euro 84 avec la fantastique équipe des Platini, Giresse et autre Fernandez. Avec un palmarès de 411 matches en première division, 26 en Ligue des Champions, 8 en Coupe des coupes, il met fin à sa carrière de joueur à 35 ans, avant de devenir entraîneur à l’Olympique Lyonnais, à l’AS Monaco (où il décrochera le titre d’entraîneur de l’année en 97 de France Football), à Fulham, à Istanbul, à Bordeaux, à Shanghai.


Crédits images © Ville de Cassis

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE