Matthieu Gamet, patron de Kulte et de la mode marseillaise nous ouvre ses portes

Directeur général de la marque Kulte et président de la Maison méditerranéenne des métiers de la mode (MMMM), Matthieu Gamet est toujours en train de jongler avec plusieurs projets en simultané. Made in Marseille revient sur son parcours et sur les différentes facettes de l’identité Kulte.

Travailler dans la mode, c’est souvent une passion, une conviction qui remonte à l’enfance. Une belle et larmoyante histoire de destin. Ce n’est pas le cas ici.

D’une fac de droit à la fondation de Kulte

Après sa maîtrise de droit, Matthieu Gamet se rend outre-Manche pour parfaire son anglais. Il envoie une centaine de CV aux cabinets d’avocats londoniens sans grande conviction, et surtout sans succès. Passionné de sports de glisse depuis toujours, il atterrit plus ou moins par hasard dans un magazine lifestyle édité en trois langues. Il doit jouer le commercial dans les salons internationaux.

Lui se rapproche plus de l’équipe rédactionnelle avec laquelle il partage de nombreux centres d’intérêts. A cette époque, il fait beaucoup de musique et de photo. Il obtient même une carte de presse et écrit dans les rubriques lifestyle, musique et vêtement. C’est ce mélange qui va participer au futur ADN de Kulte.

La nouvelle collection comprend peu de références mais mise sur l’essentiel.

Le virage Kulte

Après quelques années passées dans la presse, le futur président de la MMMM rentre à Marseille. Son oncle vient de racheter la licence d’exploitation de la société californienne Volcom, spécialisée dans le sportswear et orientée glisse. Il prend en charge la partie export et sillonne l’Europe.

A la fin de l’aventure, Matthieu Gamet veut continuer dans le prêt à porter. La question se pose : créer une marque au risque de recopier Volcom ou récupérer un projet lancé. Avec le rachat de Kulte en 2005, il choisit la deuxième option. Il va faire évoluer la marque marseillaise, créée en 1998 par Anthony Tejedor et Serge Bordonaro, qui possède déjà une forte identité. En moins d’une décennie, 14 boutiques dédiées dont une à Athènes, 30 employés et des millions d’euros de chiffre d’affaire.

Rive droite met en avant des produits locaux, comme le thé 1336 des Fralib

Liquidation et évolution : le partenariat avec Kaporal

En 2015, Kulte Unlimited – production et distribution de la marque – est placée en liquidation judiciaire.

“ Nous avions des problèmes de management inhérents à toute activité qui grandit, peut être trop de boutiques… Nous avons également voulu sortir du principe des collections, des salons. Selon moi, le système saisonnier marchait à une époque mais maintenant, les tendances sont mondiales. Si vous avez une idée, il y a sûrement quelqu’un d’autre à l’autre bout du monde qui a eu la même. Le système est devenu obsolète.” observe Matthieu Gamet, qui prône un approvisionnement continu, une collection permanente.

Après quelques mois de flottement, Kulte s’associe à Kaporal, géant marseillais du jean aux 100 boutiques et aux 1600 détaillants. Ce dernier dédie un espace aux produits de Matthieu Gamet dans certaines de ses boutiques et sur internet. Une relation sereine :

“Ils nous ont laissé faire tout ce qu’on voulait, ils jouent le jeu. Le plus compliqué c’était en terme d’image. Mais c’est finalement gagnant-gagnant : le mainstream Kaporal profite de l’image de Kulte et nous disposons d’une audience étendue.” se satisfait le directeur général.

Rive Droite, un nouveau lieu d’expression

Rive Droite est un lieu d’échange né en 2013. Pour l’année capitale, il a accueilli 13 événements, histoire de marquer le coup. Maintenant refait tout beau tout neuf, le loft situé à deux pas de la mairie est difficile à définir.

Café de qualité, boutique, galerie, espace de coworking (l’agence de création Upgrade squatte l’étage), studio d’enregistrement (une webradio va bientôt se lancer en association avec la Dame Noir)… Le samedi matin, c’est Breakfast club “très détox”, le lundi on peut venir profiter du wifi, du café et du studio pour 5 euros par heure. Loin de prendre le pas sur le reste, la nouvelle collection Kulte est quand même en vente.

“Avant, nous avions 200 références. Maintenant, c’est 20. Comme c’est la première collection depuis la liquidation, nous l’avons fait très corpo, assez classique pour plaire au plus grand nombre, en mettant en avant la marque. Pour les prochaines, on se rapprochera plus de ce qu’on faisait avant.” explique Matthieu Gamet.

L’état d’esprit de Matthieu Gamet est à l’image de Rive Droite. Le lieu met en avant de jeunes artistes, des marques marseillaises, etc. Il agit comme un parrain, tout comme son créateur qui considère l’échange comme un principe de vie.


Retrouvez l’univers Kulte

Rive Droite Marseille : 8 rue de la loge 13002 Marseille / 04 91 42 11 90

Boutique Kulte : 46 rue Francis Davso Marseille 13001 / 04 91 33 53 46

 

 

 

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE